• Apprentissage de l'écriture

    L’année dernière, j’ai assisté une conférence de Danièle Dumont. Souvent, la plupart des animations pédagogiques sont loin d’être passionnantes, mais là j’avoue que j’ai accroché !

     Elle a commencé par nous montrer une ligne d’écriture cursive (attachée) en nous demandant, selon nous, quel était le niveau de l’élève qui l’avait produite. Pour ma part, même mes cycles 3 de l’époque n’écrivaient pas aussi bien ^^ Mais dans l’ensemble, les enseignants présents penchaient pour une fin de CP ou un CE1. Et là, la sentence tombe : c’est un élève à la moitié de son année de Grande Section !

     Avouez que comme entrée en matière, elle a plutôt réussi son coup !

     Enfin, ça c’était l’année dernière. Je m’étais dit que, oui, ok, c’était super comme résultat, mais elle, elle était rééducatrice, alors c’était un peu son boulot d’arriver à ça ! Comment est-ce que je pourrais espérer arriver à ce résultat avec plusieurs niveaux à gérer… J’ai donc rapidement classé la méthode de Danièle Dumont dans le rayon « Utopies » :o)

     Et puis, cette année, il se trouve que la collègue que j’ai remplacée avait elle aussi assisté à la conférence, mais elle avait acheté le livre qui détaillait la méthode de Danièle Dumont ainsi que les cahiers d’écriture. Quand elle m’en a parlé, je lui ai demandé de me les prêter, histoire de voir si cette utopie était abordable !

    Eh bien, finalement, je me suis lancée ! Enfin, pas dans les conditions idéales puisque normalement, elle préconise de commencer en Petite section de maternelle. Donc on va dire que je me suis lancée… dans la version « accélérée ».

    Eh bien, je suis maintenant convaincue par les résultats ! Mes élèves de Grande section ont à présent tous une jolie écriture et tiennent correctement leur crayon !

     Je me suis même servie de cette méthode avec un de mes élèves de CP qui est gaucher et qui avait une écriture et il a fait de gros progrès ! Les enfants l’aiment bien et ils commencent même à entrer dans la lecture !

     Cette méthode met en avant 3 principales étapes :


    1ère étape
     : il faut travailler essentiellement la latéralité (on écrit et on lit de gauche à droite), la tenue du crayon (le crayon est tenu entre le pouce et la dernière phalange du majeur, l’index venant guider le geste, le bras est bien posé sur la table, le poignet aligné avec le reste du bras) et la gestion de l’espace graphique.

     

    2ème étape : Les formes de base. Lors de la conférence, Danièle Dumont nous a expliqué que l’écriture cursive pouvait se décomposer en 4 formes de base : la boucle, la coupe (pour former les lettres u i et t), le rond (pour les lettres a o c d q, etc.) et le pont (lettres m et n). Dans cette étape, le rapport au sens est très important. On n’écrit pas pour écrire, on écrit pour donner du sens, pour être compris. Par exemple, lorsqu’on a appris la boucle, les enfants apprennent les mots « le » et « la » puis doivent choisir lequel placer devant différents mots. 

    Jusque là, pas de lignes. L’enfant apprend ainsi à gérer l’espace graphique. Une fois que les formes de base sont maîtrisées, on peut passer à la dernière étape :

     


    3ème étape
     : L’écriture courante. On reprend alors les différentes lettres étudiées en utilisant à présent les lignes seyes pour que l’enfant apprenne la hauteur des lettres.

     

     

     Bref, vous l’aurez compris, c’est une méthode que je recommande chaudement :o)

    « Cette année je suis Titulaire Remplaçante Brigade ! (2)Cette année je suis Titulaire Remplaçante Brigade (3) »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Samedi 1er Octobre 2011 à 10:57
    Souze

    D'accord, j'ai des grands, et je ne compte pas avoir de petits dans les années à venir... Mais il y a des grands, ouille ouille ouille. Qu'en penses-tu? Cette méthode pourrait-elle être adaptée en aide personnalisée en écriture, parce que j'ai même une CM2  qui écrit comme un cochon... Si j'osais je t'enverrai une photo de ses productions.

    Je pourrai même recommencer âr le début mais en faisant une ou deux séances par étape.

    J'attends ta réponse avant d'acheter le livre et les cahiers.

    2
    Samedi 1er Octobre 2011 à 11:01
    Souze

    Je viens de voir qu'elle a construit des cahiers d'écriture CP et CE1. Mais peut-être qu'il serait utile tout de même de revoir tout de même l'espace, c'est-a-dire depuis le début, même rapidement pour que les élèves repartent sur des bonnes bases...

    3
    Mardi 4 Octobre 2011 à 15:30
    Souze

    Et bien j'ai un élève qui doit avoir du mal à former ses lettres car il n'écrit pas tout le temps sur la ligne car ses lettres sont trop grosses il a l'air de se perdre dans la graphie en plein mot. Je pense qu'il ne doit pas dessiner ses lettres correctement, en plus il est gaucher, ce qui n'arrange rien. Je vais commencer et je te dirai ce que ça donne au moins en petit exercice à faire en autonomie (sans aller jusqu'à l'APE).

    4
    Mercredi 5 Octobre 2011 à 15:49
    Souze

    Pour les lignes, il s'agit d'un CE2, donc c'est moins étonnant, en ces début d'année, mais je voudrais l'aider pour que ce problème soit rapidement résolu et que sa productivité s'en retrouve augmentée. Parce qu'avec mon double niveau, il a tendance à s'échapper de son travail et à ne pas faire le travail en autonomie. Pour la grande, son écriture est très serrée et ses lettres irrégulières, mais c'est le seul problème que je rencontre.

    Je te tiendrai au courant.

    5
    Dimanche 4 Décembre 2011 à 12:35
    Magali

    Bon ça y est , je me suis decidé à acheté le livre "le geste d'écriture" et les 3 petits cahier, juste pour voir. Je le trouve extrement interessant mais tellement contraire à ce qu'on nous a appris au niveau progression que je suis un peu embetée. Il y a plusiquers chose qui me chagrine : le fait que chaque enfant avance à son rythme ... difficile à organiser, je trouve et surtout à faire comprendre à l'enfant que son tour de prendre un crayon viendra ... Puis, le fait de parler de latéralité en TPS-PS .... Je croyais que la latéralisation se faisait vers 5 ans ... puis la boucle dès la petite section ... c'est notre dernier geste graphique dans notre progression cette année ... tout faux !

    Ajouter à ça que je travaille en binome avec une collègue qui fait du lettre à lettre avec des lever de crayon à n'en plus finir, qu'on a commencé par l'écriture des prénoms et que c'est une galère sans nom ... J'avoue que ça me travaille !!! Je sais qu'il n'est jamais trop tard pour bien faire mais j'aimerais savoir si en commençant maintenant en GS c'est du domaine du possible ou pas ... Sachant aussi qu'on est 30 alors les observations individuelles pour la matéralisation, les boucle sur plan veticale et cie, bonjour la galère !

     

    6
    Jeudi 8 Décembre 2011 à 10:39
    Magali

    Merci pour tes conseils, je me suis inscrite au fil de discussion sur EDP ou Daniele Dumont intervient en personne pour te guider. C'est génial. Du coup, elle m'a  conseillé effectivement de passer le livret 2, de commencer le 3 avec un renforcement de la tenue du crayon, et de la position des bras avec les elèves en difficulté en reprennant avec eux quelques parties du livret 1. J'ai de la chance d'avoir une bonne classe de Grande section avec presque 80 % des gamins très scolaires et attentifs. Je me rends compte que les enfants en difficulté en écriture ont essentiellement une mauvaise tenue du crayon.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :