• coureur.JPG
    Le choix de l'épreuve physique n'a pas été très long en ce qui me concerne. Je n'ai jamais été une très grande sportive et la danse (à part en boîte ^^) je n'en ai jamais fait de ma vie !

    Par contre, je connaissais des personnes qui pouvaient me conseiller pour m'entrainer au 1500m. C'est donc tout naturellement que j'ai choisi cette épreuve où je pensais m'en sortir bien et assez facilement... jusqu'à ce que je découvre le barême officiel blink.gif

    8 minutes au 1500m pour atteindre à peine la moyenne et moi je mettais le modeste temps de 12 min avant de commencer l'entraînement ... l'équivalent d'un flambant 0/20 ! En gros, ce n'était pas gagné du tout dry.gif
    Et pourtant, le jour de l'épreuve, l'adrénaline aidant, j'ai mis 6min35 soit 16/20 !

    Tout ça pour dire que, quel que soit votre niveau, avec de l'entraînement et de la régularité, ON PEUT Y ARRIVER !!

    Pour ceux qui n'ont pas la chance, comme je l'ai eue, de connaître des coureurs pouvant les conseiller, voilà l'entraînement que j'ai suivi cette année, en espérant qu'il serve à d'autres :o)

    Je vous conseille tout d'abord de vous acheter un cardio avec lequel vous pourrez surveiller votre rythme cardiaque. C'est super pratique, que ce soit pour les séances où vous travaillerez l'endurance ou celles où vous travaillerez la résistance (les fractionnés, j'en reparlerai plus tard).
    Voici un site sur lequel vous pourrez calculer les fréquences cardiaques que vous devrez respecter selon les entraînements : Calculer vos fréquences cardiaques.

    Votre fréquence cardiaque maximale s'obtient en faisant 220 moins votre âge : à 22 ans, par exemple, cette fréquence est de 198 pulsations minutes ( 220 - 22 ).
    Votre fréquence cardiaque pendant les séances d'endurance correspondra au résultat de la Résistance douce et celui des séances de fractionnés correspondra au résultat de la Résistance dure.

    J'ai commencé dès le mois d'octobre par des petits footings quotidiens de 20 minutes pour me refaire une condition physique. Après 2 semaines, je suis montée progressivement à 30 minutes puis 45 minutes. Quand j'ai commencé les séances de 45 minutes, je suis passée à trois/quatre séances d'endurance par semaine.
    Ces footings doivent se faire à une fréquence cardiaque correspondant à votre résistance douce, pas au-delà !
    De cette façon, vous allez faire grossir votre coeur qui battra plus fort et donc moins vite.

    Vers le mois de décembre, j'ai remplacé une de mes séances d'endurance par une séance de fractionnés. Les fractionnés kézako? L'idéal est de vous rendre dans un stade d'athlétisme qui possède une piste de 400m, comme celle sur laquelle vous courrez le jour du concours. Dans une séance de fractionnés, on alterne phases de course rapide et phases de récupération. Voilà la trame générale d'une telle séance :

    20 minutes d'échauffement en footing, alternance course rapide/récupération, 10 à 20 minutes de retour au calme en footing.

    J'ai commencé par 5 séries de 200m : 1 minute de course par 200m puis 2 minutes de récupération.

    Progressivement et en vous appuyant sur votre état à la fin de la séance (à bout de souffle à la fin du dernier 200m ou plutôt bien), réduisez le temps de récupération à 1 minute ( 30 secondes pour ceux qui peuvent ).
    Quand vous serez à l'aise sur les séries de 200m, passez à des séances de 10 séries.

    Une fois que vous vous sentirez bien sur les 200m (bien dans le sens où vous ne crachez pas vos poumons à la fin de la séance), ajoutez une séance de fractionnés avec des séries de 5 fois 400m cette fois ( un tour de stade ). Vous serez donc à un ou deux footings dans la semaine et 2 séances de fractionnés ( pour ma part, j'en faisais une le mercredi et une le dimanche ). L'idéal est d'intercaler un footing entre deux séances de fractionnés ( ce qui permet d'évacuer l'acide lactique produit ) et de laisser 2 jours entre chaque séance au stade.

    Pour les 400m, commencez par des séances de 5 séries : 2 minutes de course par 400m puis 2 à 3 minutes de récupération au début. Comme pour les 200m, baissez progressivement le temps de récupération de 3 minutes à 1min30 et augmentez le nombre de séries de 5 à 10 par séance ( soyez à l'écoute de votre corps ! ).

    Enfin Environ 2 à 3 mois avant l'épreuve de sport, vers avril, alternez une semaine sur deux séance de 200m et séance de 400m, et pour la deuxième séance de fractionnés de la semaine, passez à une séance de 1000m.

    Pour les 1000m, je n'ai jamais pu faire plus de 3 séries : 5 minutes de course par 1000m puis 5 minutes de récupération. Si vous le pouvez, baissez un peu le temps de récupération à 4min30.

    Il est TRES IMPORTANT d'être à l'écoute de votre corps durant toute cette année de préparation ! Une mauvaise blessure et c'est le 0 assuré le jour de l'épreuve !

    Ne raccourcissez pas le temps d'échauffement, il faut au minimum 15 minutes à votre système cardio-vasculaire pour se mettre en route. Les 20 minutes de footing au début des séances de fractionnés sont donc très importantes, même s'il fait chaud et que vous pensez ne pas en avoir besoin. Elles le sont d'autant plus l'hiver où vous pouvez monter à 25 minutes d'échauffement!

    Plusieurs fois au cours de l'année, vous allez avoir des coups de fatigue. Quand cela vous arrive, n'hésitez pas à prendre une semaine de repos, avec à la limite un petit footing dans la semaine. Lorsque vous attaquerez les 1000m, prenez une semaine de repos toutes les 3 semaines d'entraînement.

    Le jour de l'épreuve, le mental est essentiel. Habituez-vous à aller courir par tous les temps : la pluie, le froid, le vent, la chaleur (étant donné que vous passerez l'épreuve en été, préparez bien votre corps à l'effort sous la chaleur). C'est la motivation qui sera la plus dure à garder mais c'est une excellente occasion de travailler votre volonté.

    La course m'a beaucoup aidée pendant la préparation du concours, j'ai appris à être davantage à l'écoute de mon corps, à mieux gérer mon stress (bien être fabuleux à la fin de l'entraînement) et à forger mon mental.
    Je vous conseille de faire trois 1500m pour tester vos progrès : un au début de l'année (le point de départ), un au mileu (vers janvier-février) et un dernier 1 mois avant le concours. Quand on a l'impression qu'aux entraînements on stagne, voire même qu'on régresse, ça aide de voir que, finalement, on a bien progressé :o)

    Bon courage à tous, j'espère que ma petite expérience pourra vous servir wink.gif
    Pin It

    4 commentaires
  • Un des meilleurs moyens de se tenir au courant de ce qui se passe dans notre "petit" monde de l'éducation, c'est de feuilleter des revues spécialisées, aussi bien au format papier qu'au format internet !

    Voici quelques idées de lecture :

    Le Café pédagogique :

    CP-bandeau-01.jpg Ce site est à mettre comme page d'accueil dans votre navigateur !
    Tous les jours de la semaine, du lundi au vendredi, il vous tient au courant de toute l'actualité pédagogique : les débats, les réformes, les nouveaux outils, etc.
    A ne pas louper :o)

    Pour vous y rendre c'est par ici ( www.cafepedagogique.net ) !


    Le Monde de l'Education :

    juin2007.gif


    Une revue mensuelle publiant des articles concernant l'éducation en général, de l'école primaire au supérieur et proposant des articles sur nos voisins européens.






    Les Cahiers Pédagogiques :


    Couv439.jpg

    Une autre revue mensuelle vraiment passionnante. Elle aborde de très nombreux thèmes tels que l'éducation prioritaire, la sanction, le socle commun, etc.
    Vous pouvez également consulter leur site internet : http://www.cahiers-pedagogiques.com
    De nombreux articles sont en lignes. Vous pouvez télécharger certains numéros. N'hésitez pas à le mettre dans vos favoris ;o)




    CAP CANAL :

    img-general.jpg Ce site est à dévorer ! Il s'agit du site de la chaîne de télévision CAP CANAL. Elle propose des tas de reportages sur l'école à visionner en direct sur Internet. Philipe Meirieu, directeur de l'IUFM de Lyon très médiatisé, en est le responsable pédagogique.
    Si vous habitez l'une de ces villes : Lyon, Bron, Décines, Meyzieu, Saint-Fons, Saint-Priest, Villeurbanne, Grenoble ou Meylan, vous pouvez recevoir CAP CANAL directement sur votre télévision !
    Pour aller visiter ce site, c'est par là et pour accéder directement aux reportages vidéo, c'est par ici :o)
    Parmi les vidéos, de nombreux reportages et débats sur l'école primaire ici !


    Bonne lecture et visionnage ;o)





    Pin It

    votre commentaire
  • Pour tous ceux qui vont préparer le concours dès la rentrée, voici une liste (non exhaustive) des livres indispensables.

    Les INDISPENSABLES

    Les programmes de l'école maternelle et de l'école élémentaire. Vous pouvez les consulter ici. Ils sont également disponibles en édition papier :

      

    Le socle commun des connaissances et des compétences. Vous en entendrez parler et reparler toute l'année. Vous ne pourrez pas y échapper. Les programmes ont été réajustés pour coller à ce fameux socle. Il est petit et très vite lu.


    Bien préparer les écrits :

    Pour préparer les écrits, la collection Hatier concours est de loin la meilleure, que ce soit pour les maths, le français ou les sciences et l'histoire-géo.

    Il y a 2 tomes pour le français et pour les mathématiques qui permettent d'aborder à la fois les connaissances et la didactique.
    En Maths par exemple, chaque chapitre aborde une partie du programme en commençant par vous faire revoir (ou parfois voir) les connaissances nécessaires en alternant cours et exercices corrigés, puis vous abordez la partie didactique ( procédures de résolution des exercices par les enfants, les difficultés qu'ils peuvent rencontrer, etc.).
    Un MUST à ne pas rater !



    Pour les sciences et l'histoire-géo, ils sont regroupés en un seul tome. Deux versions existent, selon que vous ayez choisi la majeure en sciences ou en histoire-géo. J'avais, pour ma part, choisi la majeure sciences.




    Bien préparer les oraux :

    L'oral professionnel, c'est de loin le plus important de tous puisque avec l'option (littérature de jeunesse, musique ou arts visuels) il est coefficient 4 ! Il nécessite de votre part d'avoir réfléchi à votre futur métier d'enseignant. Vous devez connaître le monde de l'éducation, son actualité, les nombreux débats (et les faux débats...) qui l'agitent, avoir quelques notions sur la philosophie de l'éducation, le développement de l'enfant et les différentes pédagogies existantes ou ayant existé.
    Bref, pas un instant à perdre ^^

    Pour ma part, j'avais pris au départ, sans trop connaître, "Epreuve orale d'entretien" toujours chez Hatier, mais je vous le déconseille vraiment ! Il est totalement indigeste à lire, très peu pratique à utiliser et il vaut mieux prévoir un bon dictionnaire à côté de vous pendant la lecture !

    Je vous conseille par contre très vivement "
    Epreuve orale d'entretien : Concours de recrutement de professeur des écoles" d'Eric Tisserand aux éditions Foucher. Il contient de très nombreuses fiches sur les points essentiels à connaître, des conseils sur l'oral, la préparation, le moment de l'épreuve. Dans une deuxième partie, il aborde les différentes options, il y en a donc pour tout le monde :o)
    Bref, à NE PAS LOUPER !

    516RNVB494L.-AA240-.jpg

    Pour les langues, vu qu'il s'agit d'un oral, je ne saurais trop vous conseiller de livres (sauf si vous avez besoin de revoir un peu de grammaire  ou de conjugaison). L'idéal reste selon moi de regarder vos films et vos séries en VO (pour ceux qui prennent l'anglais, vous aurez l'embarras du choix je pense ;o).  Ceux qui ont vraiment du mal avec la VO, mettez les sous-titre (VO aussi bien sûr ^^)! Comme ça vous pourrez travailler votre prononciation et votre vocabulaire :o)

    Bien entendu, je vous conseille de lire les articles de la presse étrangère sur l'éducation (en fonction de la langue que vous avez choisie bien sûr) et de vous entraîner sur les annales du concours disponibles sur les sites des différentes académies :o)

    Vous avez la possibilité de choisir une langue facultative pour le concours. Personnellement, je vous le conseille puisque seuls les points au-dessus de la moyenne comptent. Vous n'avez donc rien à perdre et tout à gagner !
    Pour ma part, je suis allée en espagnol les mains dans les poches (j'avais juste un peu revu ma grammaire et ma conjugaison, un peu de vocabulaire deux ou trois jours avant l'épreuve) et j'ai eu 14 ! Ce serait dommage que vous vous priviez d'éventuels points bonus :o)

    Pour l'EPS, si vous choisissez le 1500m, n'attendez pas deux mois avant l'épreuve pour commencer à vous préparer ! J'ai débuté l'entraînement en octobre alors que je n'avais pas fait de sport depuis des mois. Entraînez-vous dès le début de l'année de façon régulière et par tout temps, ça vous aidera à mieux gérer votre stress et à renforcer votre motivation et votre mental pour le concours :o)
    Je vous conseille, là encore, le livre disponible aux éditions Foucher : "Education physique et sportive : Concours de recrutement de professeur des écoles" par Twiggy Tizzoni. Il vous aidera à mettre au point votre entraînement et à préparer votre exposé et l'entretien qui suivra :o)

    eps.jpg
    Par contre, ces livres ne sont pas donnés, il faut compter 20€ en moyenne pour des livres neufs (sur Amazon, les frais de port sont gratuits et vous bénéficiez de 5% de réduction comme à la Fnac). L'idéal est de pouvoir vous les faire prêter par des personnes ayant déjà passé le concours ou de les acheter d'occasion. Pour ceux qui ont la chance d'être en PE1 à l'IUFM, vous trouverez tous ces livres au CRD (Centre de Ressources Documentaires).

    Pin It

    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique