• Devoir de réserve et liberté d'expression

    espritcritique.jpg

    Hier en parcourant le blog de Profenzep et notamment cet article-là, mais aussi celui-là, j'ai dû pas mal réfléchir sur ce blog que je débute à peine, hésitant à écrire un article sur ce fameux devoir de réserve qui avait coûté si cher à certains...

    Et ce matin, en allant faire un tour du côté de la terrasse de Mirabelle et Victor, quelle n'est pas ma surprise en découvrant qu'ils discutent, je vous le donne en mille... du devoir de réserve et de la liberté ! En écoutant (discrètement bien sûr ^^) leur conversation du jour, je découvre avec effroi que Mirabelle est très inquiète et qu'elle songe même à arrêter ses discussions avec Victor ! C'est vrai que d'un côté, je comprends ses craintes et je les partage un peu d'ailleurs. Ce métier, même si on débute (moi encore plus qu'elle), on l'aime de tout notre coeur, on a ça dans la peau, on s'est battu pour l'avoir (cf. Le concours !!!!) et on découvre qu'à cause des opinions que l'on exprime sur nos blogs respectifs, on pourrait un jour être inquiétées comme ce fut le cas récemment de Garfield et de BlogProf...
    Il y a de quoi se remettre sérieusement en question, non ?

    Bien entendu, j'étais au courant du devoir de réserve. Un enseignant ne doit pas faire part de ses opinions, de ses croyances à ses élèves (ou à leurs parents) de manière à ne pas les influencer (ce qui, pour le coup, est totalement justifié je trouve !). Soit, dans l'enceinte de l'école, je suis fonctionnaire, enseignante, j'appliquerai mon devoir de réserve à la lettre. Cependant, quand je quitte l'école le soir, que je passe la grille de l'école, je ne suis plus une fonctionnaire, je redeviens une citoyenne lambda qui a ses propres opinions, ses croyances, ses coups de gueule et mon devoir de réserve n'a plus lieu d'être, étant remplacé par ma liberté d'expression ! ( d'ailleurs, est-ce qu'on a fait une réflexion à Mr le Président Nicolas Sarkozy quand, à l'époque où il était encore ministre, il avait été filmé par John-Paul Lepers pour Canal+, en train de faire un signe de croix blink.gif ... Est-ce qu'on lui a jeté le principe de laïcité à la figure ? )

    La devise du Canard Enchaîné est la suivante : "La liberté de la presse ne s'use que  quand on ne s'en sert pas." Je pense qu'il en est de même pour la liberté d'expression !
    Je refuse de devenir une fonctionnaire docile et qui dirait amen à tout. Je suis avant tout une citoyenne et je considère que tant que je respecte l'anonymat des personnes que je cotoie et le devoir de réserve qui m'incombe dans le cadre de ma fonction, je n'ai pas à être inquiétée !
    Quand je pense à toutes ces interrogations et ces craintes que je partage avec d'autres enseignants bloggeurs, j'en viens vraiment à me demander si nous sommes toujours en Démocratie... L'utilisation de la peur et de la menace pour museler les gens et empêcher toute critique, je pensais que c'était l'apanage des dictatures...

    En attendant, même si cela peut paraître complètement illusoire, je vais adopter la même tactique que Profenzep :

    Tout ce blog n'est qu'une oeuvre de fiction, les personnages et les situations de ce blog étant purement fictifs, toute ressemblance avec des personnes ou des situations existantes ne saurait être que fortuite !

    Je ne m'apprête pas à faire ma rentrée en PE2, non, non !  En fait, je suis... écrivain amateur (non, non je ne suis pas pompiste moi ^^), j'invente des taaaaaas de choses et cette Mysticlolly, je l'ai inventée de A à Z, juste pour donner un peu plus de cohérence à toute cette fiction !

    Alors, bonne lecture ! happy.gif  
    « Reprendre le volley-ballEnfin de retour sur le net ! »
    Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Dimanche 22 Juillet 2012 à 13:11

    Je trouve que vous avez entièrement raison bravo à vous !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :