• J'ai testé - Aménager les espaces pour mieux apprendre

  • Commentaires

    1
    Marianne
    Samedi 1er Octobre à 14:58
    J'aime vraiment beaucoup l'idée ! Mais une question : le livre explique, si j'ai bien compris, les manières de réaménager sa classe. Mais propose-t-il les scenarii possibles ?
    Parce que j'imagine qu'en débutant avec cette pratique il ne doit pas être très simple de trouver les idées pour démarrer ???
      • Samedi 1er Octobre à 15:03

        Oui oui ! Il donne des exemples de scénarii pour chaque espace, en fonction du niveau (PS-MS-GS) yes

    2
    Marianne
    Samedi 1er Octobre à 15:14
    Ah merci ! J'imagine qu'il n'y a pas de quoi tenir une année, mais peut-être déjà de quoi commencer. Et après, à nous de travailler à plusieurs non ;-) ?!
      • Samedi 1er Octobre à 15:21

        Non en effet, pas de quoi tenir une année. Après les scénarii, ce sont des séquences comme on peut mener habituellement en classe, mais au lieu de réserver les séquences "dirigées" aux maths, français sciences, on en crée de nouvelles dans les espaces habituellement réservés "aux jeux libres".

        Je pense que ça serait super en effet de pouvoir mutualiser les scénarii :o) !!!

    3
    Samedi 1er Octobre à 15:20

    Je fonctionne comme cela également... les tables individuelles ou doubles sont face aux murs  et les coins jeux moins excentrés du coup. pas de bancs en regroupement, une table et une banquette d'isolement aussi ( avec doudou à caliner ) ... les élèves sont très calmes, et moi aussi !  l'ATSEM m'a suivie aussi, malgré sa surprise et elle voit que cela fonctionne. J'ai gardé 3 tables pour activités à plusieurs ( peinture, jeux de société !!! ) et manipulation collective du patériel qui va servir toute l'année ( type abaque ! ) ....

      • Samedi 1er Octobre à 15:22

        Aaah, je suis sûre qu'on est pas mal à s'intéresser à ce nouveau type de fonctionnement, c'est très intéressant d'avoir les retours des uns et des autres ! Tu fonctionnes ainsi depuis longtemps ?

      • Samedi 1er Octobre à 16:30

        Non, depuis cette rentrée, j'ai enfin MA classe ! alors je tatonne, mais je suis déjà bluffée par le calme de la classe ( pourtant très compliquée à la rentrée! )  et les progrès ( en terme de comportement ! ) des enfants hurleurs-pleureurs de la rentrée ... Je trouve que cela permet aussi de très vite voir les enfants ( PS ) non prêts ( ils manipulent n'importe comment le matériel, mélangent !! Bref, plus comme des BB , ce qui me laisse penser que plei nd'étapes de leur développement ne sont pas encore franchies ! et donc, comment leur demander de participer à un atelier collectif ??? du coup, ils observent bcp pour l'instant, je surveille voir quand ils utiliseront correctement, en suivant l'exemple des autres ! J'ai des PS-MS seulement !

    4
    Delf
    Samedi 1er Octobre à 16:06

    Bonjour

    Tes idées le plaisent bcp et j'avais déjà regardé comment mettre en place des coins dans une classe de maternelle et sortir des ateliers traditionnels. Mais je bloque tjs sur le mm problème : comment gères-tu la classe ? comment gères-tu le nb d'enfants par coin ? ou bien l'enfant qui reste 2 sec par coin ? ou bien celui qui est tjs dans le mm coin ? Sont-ils obligés de "passer" de partout ? 

    Merci d'avance pour tes conseils

      • Samedi 1er Octobre à 18:38

        Eh bien, c'est ce qui est difficile à accepter au début : tu ne gères pas justement où vont les enfants et quand :o) Il faut accepter de perdre le contrôle de ce que font les enfants à chaque instant.

        J'ai quelques espaces limités en nombre de places (le bac à semoule : 4 maxi, le coin écoute : limité par le nombre de casques), mais sinon, les autres espaces ne sont pas limités.

        Ensuite, par période, tu détermines sur quels espaces les adultes seront, certains espaces resteront en "libre service", sans présence de l'adulte toute la période. Ceux où tu prévois des adultes, l'ouvrage propose d'utiliser une grille de suivi sur laquelle tu coches le passage des enfants et tu notes quelques observations. Les enfants qui ne seront pas venus d'eux-mêmes, tu les inciteras à te rejoindre : "Tu viens avec moi XXX, je ne t'ai pas encore vu et je voudrais t'apprendre à utiliser les outils de jardinage" par exemple.

        Du coup, ils ne sont pas obligés de passer partout, mais inévitablement, ils passeront par les espaces où sont les adultes : soit spontanément, soit après sollicitation. Mais contrairement aux ateliers, ils n'y passeront pas forcément le temps "imparti" de l'atelier et seront sûrement plus disposés à te rejoindre qu'ils auront pu faire à leur convenance avant et pourront continuer après.

        Tu auras toujours des enfants "zappeurs", qui changent toutes les 2s, où ceux qui restent toujours dans le même coin. Il faut accepter que ce soit ainsi. J'ai des enfants comme ça dans la classe, mais déjà, je commence à les voir évoluer, s'intéresser à des espaces où ils n'étaient jamais allés jusque là. La présence de l'adulte sur un espace peut être une motivation en soi pour certains enfants. smile

    5
    LN
    Samedi 1er Octobre à 17:51

    Bonjour

    J'aimerais beaucoup voir des photos de ta classe. Est ce que tu-penses en mettre?

    Merci

      • Samedi 1er Octobre à 18:40

        Oui je pense que j'en mettrai pour illustrer un peu l'article !

    6
    Laure
    Samedi 1er Octobre à 19:26

    Merci pour le partage!!! Nous aussi dans notre école, on réfléchi à l'aménagement des espaces depuis l'année dernière . C'est un fonctionnement très intéressant. J'ai hâte de voir tes photos.

    7
    Chtinenette
    Samedi 1er Octobre à 21:09
    Oh la la jzcrois que je ne vais plus quitter ton site !!! Je m interesse beaucoup au fonctionnement des classes montessori et a l experience de celine alvarez. J ai commence dans ma classe de tps ps ms avec des projets plein la tete. Je voulais faire la revolution dans mon fonctionnement de classe ... Et grosse deception jour apres jour rien n a fonctionne comme prevu. Je reviens a partir de lundi sur un fonctionnement classique... J attends avec impatience tes articles pour m aider a mieux m y prendre.
      • Dimanche 2 Octobre à 00:03

        Si déjà l'envie est là de remettre en question tes pratiques pour les faire évoluer c'est déjà bien :o) Il a fallu du temps pour que ça commence à avoir l'air de quelque chose mais il y a encore énormément de choses qui ne sont pas calées, des jours où je patauge complètement... Je pense qu'il faut de la patience et de la persévérance smile

        Je suis très loin d'être un modèle, mais peut être qu'en pataugeant ensemble, ça permet de se sentir moins seul(e)s et de s'accrocher !

    8
    Emma
    Samedi 1er Octobre à 22:24

    Bonjour,

    je suis tombée sur l'article où tu présentais ton achat cet été par hasard sur Facebook et la communauté des profs blogueurs. Le livre dont tu parles en gros plan sur mon écran. Et là une révélation pour moi !! (Si si rien que le titre m'a bouleversé). L'année (terrible) que je venais de passer (PS-MS-GS 27 élèves, une sacré bande d'énergumènes  et une classe bien trop petite pour accueillir tout ce petit monde...) et ce livre m'ont totalement remis en question, moi et ma pratique. Alors comme toi je me suis lancée cette année dans l'aventure.

    J'ai épuré ma classe (j 'ai enlevé beaucoup de tables et de chaises, supprimé un banc au coin regroupement pour l'ouvrir sur la classe), j'ai acheté deux meubles où les enfants manipulent debout (et qui accessoirement permet de ranger le matériel), j'ai convaincu mon ATSEM (qui ne l'ai pas encore totalement mais ça ce n'est pas grave), j'ai surpris mes MS qui n'étaient pas habitués à cette manière de faire.

    Et puis... au bout d'un mois cela fonctionne. Alors oui il y a parfois des couacs (trop d'enfants qui veulent aller à un atelier, des enfants qui font parfois trop de bruit...) mais quel plaisir de prendre le temps de voir évoluer ses élèves. Parce que sans pression du temps qui passe et du prochain atelier à mener, on a le temps de les observer ses élèves et de voir que Georges et Simeon adorent commencer par les légos, Monique va sur tous les ateliers en moins de 10 min et finit par se poser, Yolande observe toujours un peu et attend que la maîtresse l'appelle et que le vendredi l'espace bibliothèque (et ses canapés) est pris d'assaut.

    Personnellement je m'organise de la manière suivante : après l'accueil (volontairement minimaliste pour éviter l'excitation des retrouvailles du matin) pendant lequel je fais la date et les présents avec 1 élève de MS, petit regroupement pour énumérer le programme du jour, les enfants partent sur les ateliers pendant 1h15-1h30. Puis regroupement avec comptines, marionnettes (ils adorent !!) puis motricité. Je n'ai pas le temps de repartir sur les espaces après la récréation parce que départ à la cantine prématuré mais je profite du passage aux toilettes en petit groupe pour faire des petits jeux mathématiques par ex. Après la sieste, mes élèves ont à disposition des ateliers de manipulation autonome (type Montessori). La remplaçante T1 de mon école est impressionnée par l'autonomie de tous les élèves!!! 

    Plus de fiches (bon il n'y en avait pas beaucoup avant) mais beaucoup de photos, quelques vidéos et des enregistrements (quand un enfant veut par exemple me chanter la comptine apprise) et une clé USB demandée aux parents pour leur montrer tout ça.

     

    Alors oui je dois être inspectée cette année (en théorie...), et je me ferais un plaisir d'expliquer le bien fondé de ces espaces et de cet aménagement à mon inspecteur.

     

    Et désolée pour ce long message mais il fallait que je parle de mon expérience.

      • Dimanche 2 Octobre à 00:07

        Merci pour ton long message !!! Ton expérience est vraiment très proche de la mienne ! C'est vrai qu'après la récréation du matin je n'ai pas souvent le temps de reprendre les espaces puisque je fais la motricité, et du coup, quand c'est comme ça, je fais également de petits jeux mathématiques pendant que tout le monde passe aux toilettes ^^

        Et de même, après la sieste, vu que je termine à 15h45 et que mes petits dorment encore beaucoup, ce sont les ateliers autonomes type Montessori que je mets en place !

        Et tout comme toi, je suis inspectée cette année, et j'ai pris le parti de n'en avoir rien à faire ^^ Si je me plante, si ça ne plait pas à mon inspecteur, tant pis, j'aurai quand même cherché à faire de mon mieux pour mes élèves et à faire évoluer mes pratiques !

        C'est vraiment très marrant de lire comme ça une expérience aussi proche de la mienne ^^

    9
    Guill
    Samedi 1er Octobre à 22:50

    Bonjour,

    Moi aussi je suis tombé sur ce livre et son contenu m'a tout de suite parlé !!

    Nommé directeur d'une école maternelle de 3 classes depuis cette rentrée, j'ai tout de suite proposé fin juin à l'équipe de travailler ainsi en décloisonnement totalement les après-midi (cela fait environ 50 MS & GS pour 5 adultes)...et ma super équipe a accepté de se lancer dans l'aventure !!

    Premiers constats : les enfants n'ont exprimé aucun problème à se voir proposer ce type de fonctionnement et nous n'avons aucun problème au niveau du vivre ensemble alors qu'ils ont accès à deux salles de classes, la salle d'activités, la cour de récréation et le hall d'accueil de l'école (d'un point de vue sécurité, il y a un adulte dans chaque lieu, ce qui nous permet de ne pas avoir d'endroits dans l'école avec des angles morts...l'architecture en plein pied de l'école nous le permet...ça aide). Alors certains papillonnent un peu mais dans l'ensemble avec 10 espaces différents ils trouvent toujours un espace où s'investir.

    Dans ma classe (PS-MS), je suis également en plein tâtonnement (premier poste en tant que titulaire et à plein temps en maternelle) et je suis dans la même optique de fonctionnement avec des ateliers accompagnés (le matin j'appelle ces lieux des ateliers plutôt que des espaces pour les différencier car ce ne sont pas les mêmes) et des ateliers autonomes. 2 temps d'ateliers dans la matinée et les élèves circulent librement d'un atelier à l'autre, dans pas de groupes non plus.

    Pour le moment, sur cette période l'objectif est d'explorer, manipuler, essayer sans consignes trop précises sur les ateliers autonomes. Pour les ateliers accompagnés, je travaille généralement le même objectif mais sous deux approches différentes (utilisation des différentes intelligences...cf EcolePetiteSection).

    C'est donc avec grand plaisir et curiosité que je vais suivre ton aventure et enrichir ainsi ma réflexion et ma pratique professionnelle !!

      • Dimanche 2 Octobre à 00:11

        Oh c'est formidable d'avoir pu mettre ça en place avec toute ton équipe ! Ça ne doit pas être une mince affaire, mais quelle aventure ! C'est riche !!

        Tout comme toi, cette première période est plus basée sur l'exploration, la manipulation et la découverte libre des espaces ! Je pense qu'en effet, grâce à ces espaces, on peut facilement travailler une même notion en faisant appel aux différentes intelligences.

        Ça ouvre à tout un tas de possibles, c'est vraiment riche je trouve, libérateur. Mais comme tout ce qui a trait à la liberté, c'est parfois un peu inquiétant et déstabilisant ^^

        Merci pour ton retour en tout cas! !

    10
    Mog
    Dimanche 2 Octobre à 10:04

    Avec les nouveaux programmes nous en sommes toutes là, à expérimenter de nouvelles pistes...mais nous ne sommes pas tous égaux, à cause des locaux que nous avons à disposition. Ma classe de PS/MS n'est pas grande et difficilement agençable. J'ai bien essayé de mettre des coins que j'aurai aimé par thèmes mais ils sont tout petits et débordent vite d'enfants. A côté de ça je veux garder de quoi pouvoir assoir chaque élève (quand on mange la soupe préparée ou autre...). Et on ne peut pas enlever de mobilier car pas de place de stockage dans l'école...J'essaie les ateliers libres et pas de groupes mais c'est vrai que je trouve qu'on n'avance pas aussi bien qu'avant mais je vais perséverér et tatonner jusqu'à trouver ce qui me convient. Avec les moyens du bord au moins on essaie !

      • Dimanche 2 Octobre à 12:24

        Oui c'est certain qu'entre le nombre d'élèves, la taille des classes, la présence ou non d'une ATSEM... Il y a de quoi voir émerger bon nombre d'inégalités.

        Pour le mobilier que tu voudrais retirer de ta classe, la mairie ne peut-elle pas le récupérer pour te désencombrer ?

        Bon courage en tout cas :o)

    11
    celine76110
    Dimanche 2 Octobre à 20:14

    Merci pour ce retour(je vais me sentir moins seule ;-)!), j'ai moi même totalement changé ma façon de fonctionner après la lecture de ce livre.

    J'ai supprimé des tables, chaises....j'ai élargi ma classe au couloir(mur pour les activités graphiques), salle de psychomot ou extérieur (selon la météo) pour l'espace moteur et dortoir pour l'espace sensoriel avec pour l'instant le bac à semoule. J'ai 11 espaces en place.

    Je trouve qu'il me manque des cloisons pour vraiment délimiter les espaces... j'essaye de récolter des grands cartons pour en fabriquer.

    Mon ATSEM me suit à 100%, on trouve toutes les 2 que l'on est beaucoup beaucoup plus détendues ! Les élèves y trouvent leur compte, je n'ai plus l'impression de les frustrer comme avant lorsqu'ils devaient quitter leur coin pour aller faire l'atelier ! 

    Tous les matins, au regroupement (très rapide) je récapitule tout ce qu'ils peuvent faire, en leur précisant notre place, que l'on soit dans un espace ou sur table pour leur proposer une activité à laquelle ils viendront quand ils voudront, et tous les élèves viennent à un moment ou à un autre !! Je suis agréablement surprise de ça !

    Au bout d'un mois de pratique, je sens que je dois absolument "nourrir" régulièrement les espaces pour que les enfants aient suffisamment d'attrait à y aller (varier les contenants au coin semoule, mettre plus de jeux au coin motricité fine ( je vais ressortir mes ateliers montessori....), bref...toujours en pleine réflexion pour tenter d'améliorer !

      • Mardi 4 Octobre à 12:11

        Merci pour ton retour ! J'ai l'impression en lisant les commentaires que le constat d'ambiance de classe plus détendue est assez général, c'est déjà un bon point ! smile

        Concernant le fait de "nourrir" régulièrement les différents espaces je suis assez d'accord. Le livre parle d'ailleurs d'instaurer des "défis" dans les différents espaces pour relancer l'intérêt des enfants et les faire évoluer. Mais il me semble que l'adulte doit être présent lors de l'instauration de ces défis pour que les enfants puissent ensuite les reprendre en autonomie.

        Maintenant, mon gros travail va être de vraiment créer les scénarii dans les espaces et de déterminer sur quelle durée je reste dans tel ou tel espace et à quel rythme tourner ! happy

        Mutualiser nos pratiques, je pense que ça nous aidera tous à avancer et justement à se sentir moins seul(e)s quand il y a des couacs !

    12
    LuluPantoufle
    Lundi 3 Octobre à 10:00

    Merci beaucoup pour cet article très intéressant et merci à ceux qui contribuent par leurs commentaires car c'est un sujet hyper riche mais aussi très complexe!

    L'année dernière, notre circonscription a organisé une conférence sur les programmes 2015 de mater qui a beaucoup tourné autour de l'aménagement des espaces; nous avons vu des vidéos très surprenantes d'enfants qui roulaient librement sur les porteurs dans les couloirs tandis que d'autres investissaient les différents espaces de la classe, avec ou sans l'enseignant(e).

    En congé mater pour le moment, je vais suivre ton blog avec assiduité et je cours acheter l'ouvrage de Retz, car après 2 ans de mater en MS-GS, je suis hyper déçue par ma pratique de classe, que j'ai gardée ultra-cadrée après 12 ans d'élémentaire.

    Merci encore!

      • Mardi 4 Octobre à 12:13

        Je vais être opérée aux vacances de Toussaint et je serai arrêtée sur la 2ème période. Je profiterai de ce temps pour peaufiner le fonctionnement !

        Je suis contente de lire tous ces commentaires, ça aide vraiment à se sentir moins seule et à faire avancer la réflexion ! yes

    13
    Ambrion
    Lundi 3 Octobre à 16:40

    Après avoir lu ce fameux livre cet été, j'avais très envie de me lancer dans l'aventure, mais... à mi-temps, et mon binôme, T2, inspectée cette année ne s'est pas sentie, ce que je peux concevoir.

    Alors j'attends de pouvoir essayer : je suis persuadée que cette organisation est beaucoup plus respectueuse des enfants, et suis terriblement frustrée de ne pouvoir offrir ça à mes élèves (une promo assez terrible cette année, pour qui les ateliers, même libres, sont une torture). Courage à toutes et tous, et merci de partager vos expériences !

      • Mardi 4 Octobre à 12:17

        C'est sûr que dans certaines configurations, c'est un peu compliqué !

        Je sais qu'elle commence à faire grincer des dents pas mal d'enseignants, mais il y a quand même des idées à prendre selon moi, Céline Alvarez parle de l'installation de ce genre de dispositifs en proposant notamment une année de transition où cohabitent les 2 dispositifs, pour l'instaurer de manière progressive dans sa classe. Tu peux jeter un oeil sur ce qu'elle écrit : https://www.celinealvarez.org/les-differentes-etapes-de-linstallation

         

    14
    Corinne
    Lundi 3 Octobre à 19:05

    Bonjour,

    Voilà déjà quelques temps que j'expérimente cette organisation mais elle avait lieu plutôt le temps d'un long accueil en début de matinée et les habitudes reprenaient vite le dessus au moment des "ateliers" mot qui me convient de moins en moins...Avec des tout-petits - petits, j'ai épuré ma classe et supprimer les bancs pour mettre un grand tapis ce qui permet de l'aérer  et d'avoir une meilleure circulation. Les enfants sont presque toujours au sol sauf pour des activités comme la colle, la pâte à modeler...Ce qui est surprenant, c'est d’observer les enfants se mettre en activité et quand ils sont libres de faire quelque chose, les idées qu'ils peuvent avoir pour détourner ou inventer. Pour délimiter les coins, plutôt que de mettre des cloisons, qui peuvent insécuriser les enfants, je pense qu'il faut mieux utiliser des repères au sol. En ce début d'année, je fonctionne toute la journée ainsi et pour l'instant mes objectifs sont que chaque enfant entre dans une activité, s'y tienne un petit moment et range le matériel dont il s'est servi, ainsi que d'instaurer des relations paisibles entre les enfants. Cette organisation permet à l’enseignant d'observer finement chaque enfant,de uvoir réguler les conflits dans l'instant et de prendre du temps avec les enfants qui nous semble les plus fragiles. il est vrai que les enfants semblent plus calmes et plus intéresses par ce qu'ils font.

    A suivre

    Merci pour les partages

      • Mardi 4 Octobre à 12:22

        Commencer par épurer la classe, je pense que c'est une très bonne idée dans un premier temps ! Chez moi aussi, plus de banc au regroupement mais des petits coussins dans une caisse et des étiquettes au sol avec leurs prénoms pour matérialiser la place de chacun (ça évite les disputes ^^). Rien que ça, ça fait gagner de la place (et du temps) et facilite les déplacements !

        Je suis encore en réflexion sur l'organisation de la classe pour mieux mixer tout ça : les espaces "ludiques" (construction, maison...) sont encore trop à l'écart des espaces plus "scolaires". J'aimerais bien réaménager ça, mais je pense que j'attendrai mon retour en janvier pour ça. Ça permettrait aux enfants qui restent beaucoup dans les espaces ludiques d'être plus proches des espaces "scolaires" et donc de peut être davantage s'y intéresser ? A voir !

        En tout cas, merci pour ton retour yes

    15
    Lundi 3 Octobre à 22:40

    Que de belles lectures sur les blogs où je fais la curieuse ...  en PS MS depuis quelques années .. je ne pense pas avoir enseigner de manière identique deux années de file ... les ateliers tels qu'ils nous ont été proposés en formation disparaissent de nos pratiques ..

    Bien que ce type de réaménagement existe au sein de mon école ( 3 collegues sur 4 à essayer ) et de ma classe depuis 3 à 4 ans nous n'avons à ce jour pas la recette miracle pour que cela fonctionne .

     

    POur ce premier mois j'ai proposé un large choix d'ateliers autonomes ou de manipulation différents pour forger les habitudes de mes petitouts à choisir des ateliers .. que maintenant je redéplace dans des coins spécifiques petit à petit .

     

    APrès le nombre élevé d'élèves de PS , et l'hétérogénéité de la classe font que certains jours ça cafouille fortement mais j'ai lespoir qu'après les vacances d'automne je puisse mieux formaliser mes espaces .

    Bonne continuation à vous tous et toutes ...

     

    C'est aussi en expérimentant et essayant de faire évoluer nos pratiques que l'on tiendra face à ses petits monstres sur la longue route de l'éducation nationale

      • Mardi 4 Octobre à 12:26

        S'il y avait une solution miracle, on le saurait en effet ^^

        Il faut toujours adapter les dispositifs en fonction des locaux, du nombre d'élèves, du matériel à disposition, de la personnalité de l'enseignant. C'est vraiment une sacrée réflexion mais je trouve vraiment ça passionnant !

        Comme tu dis, petit à petit les choses se mettent en place ! Il faut en effet accepter d'expérimenter et donc de se tromper ! Nous répétons tous les jours à nos élèves qu'ils ont le droit de se tromper et qu'au contraire, c'est leurs erreurs qui les aident à progresser, mais nous avons souvent du mal à nous l'appliquer à nous-même en tant qu'enseignants !

        Je pense que si l'on se lance dans de tels dispositifs, il faut accepter de ne pas réussir tout tout de suite, accepter que l'on peut s'être trompé et se servir de ces erreurs pour améliorer les choses ^^

        Nous cherchons à faire toujours mieux pour nos élèves et je crois que ça, c'est le plus important !

    16
    milie des bois
    Mardi 4 Octobre à 21:51

    hello

    j'ai aussi commandé ce livre, mais il est toujours posé sur ma pile "à faire", ton article me donne vraiment envie de le dévorer, je vais mettre les vacances à profit et ensuite advienne que pourra, ma classe n'est pas très grande, mais j'ai aussi un dortoir à côté, qui est un peu l'antre de mon atsem.

    dès que je m'y mets j'essaie d'envoyer mon témoignage

    encor emerci pour cet article qui booste l'envie de changer!!

    émilie

    17
    leslie
    Mercredi 5 Octobre à 15:39

    En fin d'année scolaire, j'ai modifié l'aménagement de ma classe. J'ai créé une zone "calme" : zone de l'écriture (avec 6 tables individuelles), la piste verticale (tableau vert), et un coin détente (lecture ou repos). Une zone peinture/arts, une zone constructions, une zone voitures, une zone cuisine/poupées, une zone regroupement, une zone math, une zone manip (perles/pâte à modeler).

    Dans la classe, il y a 33 élèves 5TPS/14PS/14MS. En ce début d'année, je patauge beaucoup : des réussites, des flops mais surtout beaucoup de questions. Pour le moment, je gère beaucoup le respect des espaces (pas de voitures dans la zone calme, pas de pâte à modeler dans la zone math ...).

    Certains choisissent toujours la zone cuisine/poupées. Certains tournent/observent, attendent que je les invite à une activité.

    Hier, je suis rentrée en me disant que je n'y arriverai pas : l'effectif est trop important, les scenarii doivent être différents pour chaque niveau, comment faire ?

    Comment intégrer les projets, les thèmes présents au cours d' une année scolaire ? Créer des scenarii en lien avec les projets ? 

    Je suis convaincue de l'intérêt de ce mode de fonctionnement (j'ai vu un élève refaire une activité pour améliorer sa production et en être fier !)

    Mon idée d'hier :

    le matin : proposer les espaces "libres" uniquement pour les TP/PS le matin, et imposer les espaces aux MS.

    l'apm : proposer les espaces "libres" au MS : effectif réduit à 14.

    Dans l'école nous avons 3 classes de TP/PS/MS : 103 élèves, ma collègue la plus proche ne souhaite pas fonctionner en espace pour garder "le contrôle" de nos grands groupes. Je me sens un peu seule alors je suis très contente d'avoir trouvé ton blog cet aprèm ! Et je suis très intéressée par tous les échanges à venir.

    A bientôt

     

     

     

    18
    TITI
    Jeudi 6 Octobre à 23:48

    je suis très contente de lire cet article et découvrir ton mode de fonctionnement....je tatonne moi aussi et meme si j'ai tres peu d'élèves, je suis dans un milieu très difficile et j'ai du mal à mes"canaliser"'.Je pense que la meilleure solution est de revoir l'aménagement. J'aimerais beaucoup voir des photos de ta classe et connaitre les scenarios que tu proposes...merci de ton partage et bonne continuation pour ton blog, il est super

     

    19
    Marie
    Mercredi 12 Octobre à 12:56

    Bonjour.

    Le fonctionnement de ma classe est assez proche du tien et c'est très riche dans une classe multi-âge. Pour enrichir les apprentissages, et "coller" aux programmes, il est important de mettre ensuite des mots sur ce que les enfants ont découvert dans ces coins. Nous faisons donc ensuite un retour d'atelier, où ceux qui veulent peuvent présenter leur production : on enrichi le vocabulaire, on compte, on explique une technique, on prend en photo pour pouvoir le refaire plus tard, on cherche comment améliorer... Le langage, toujours le langage !

    Merci pour ce partage.

    20
    chafia
    Dimanche 23 Octobre à 21:57
    Bonsoir, ravie de découvrir ton article...j'ai découvert ce livre l'an dernier et j'ai commencé réellement le fonctionnement en espaces cette année. J'ai des PS/GS. Le bilan de la période est plutôt positif après un début difficile. Les petits se sont finalement bien adaptés. Ils investissent les espaces et y restent pour la majorité. Pour les GS ce fut plus compliqué car pas habitué à ce type de fonctionnement...en fin de période tout le monde y trouvait son compte. Je commence les espaces dès l'accueil jusqu'à 9h45, puis lecture d'album ensuite motricité et récré. Après la récré c'est chants, comptines. L'après midi c'est encore espaces de 14h a 15h puis AIM jusqu'à 15h35. Pour ce qui est de l'organisation j'ai mis très peu de jeux a dispo cette première période le but étant qu'ils comprennent bien le fonctionnement...ça a plutôt bien fonctionné même si la dernière semaine ils commençaient à se lasser de l'atelier pâte à modeler lol. Ce fut l'occasion d'introduire un nouveau matériel que nous exploiterons a la rentrée. Côté scenarii j'en ai déjà fait quelques un pour la première période et je prépare actuellement ceux de la période 2. Voilà pour mon expérience avec les espaces. Je vous suivrais attentivement et vous ferais part de la suite de l'expérience.
    21
    Mardi 25 Octobre à 18:29

    Je commence sur un nouveau poste en PS-MS et c'est aussi ce genre de questions que je me pose. 

    Je fonctionne en ateliers comme ma collègue de mi-temps, mais je m'interroge beaucoup sur ces ateliers imposés, les choix faits à la place des enfants... Que dire de ceux qui ne sont pas prêts à se concentrer, pas intéressés... 

    Ce livre m'avait déjà interpellé (mis en attente dans mon panier amazon !). Sans doute un futur achat !

    En tout cas, merci de partager ton expérience !

    22
    fanouchoco
    Samedi 12 Novembre à 21:32
    Bonjour j'adore ton travail j'aimerai aussi mettre ce fonctionnement en pçace dans ma classe mais je bloque un peu sur l'organisation spatiale serait-il possible d'avoir une photo de ta classe merci pour ton aide fanny
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :