• Massacre à la tronçonneuse

    Disponible sur mon nouveau blog : http://www.mysticlolly.fr/massacre-a-la-tronconneuse/

    d--prim--e.jpg
    Dans le cadre de la formation à l'IUFM, nous avons régulièrement des séances à préparer en petits groupes, dans les différentes matières, que nous appliquons ensuite en classe à l'école Annexe.
    Depuis la rentrée, nous travaillons sur l'histoire. En tout, nous avons fait 3 séances. J'étais chargée de la dernière. Nous l'avions préparée ensemble mais difficilement, ne voyant pas vraiment comment la mener correctement.

    Chanceuse comme je suis, ma séance est tombée en plein stage de pratique accompagnée des PE1 et le jour où notre prof d'histoire venait nous observer... Il y avait donc pendant ma séance mes 2 collègues de PE2, la stagiaire PE1, l'instit de la classe et mon prof d'histoire.

    La séance s'etait à mes yeux à peu près bien passée, même si je ne l'avais pas trouvée exceptionnelle. J'avais tenu le temps prévu, on était arrivé à la bonne conclusion. Quelques élèves étaient un peu agités mais rien de catastrophique.

    De toute évidence je ne suis pas assez auto-critique puisque l'heure qui a suivi j'ai eu droit à un démontage en règle de ma séance par le prof d'histoire devant tout le monde (sauf les élèves bien sûr). Après avoir dit en une phrase "Il y avait des choses pas mal", tout le reste n'a été que critiques négatives, du "Ta séance n'était pas assez dynamique, tu n'étais pas assez dynamique, soit les élèves s'agitaient soit ils décrochaient complètement", en passant par "Il y avait beaucoup trop d'oral", "ta trace écrite n'était pas assez précise", "ton document d'accoche n'était pas très bien choisi", "tes questions étaient beaucoup trop vagues"... pour finir par un "à part quelques élèves, je ne suis pas sûr que les autres aient retenu grand chose" !  Ce n'est que quand il s'est aperçu que j'avais les larmes aux yeux qu'il a arrêté le massacre...

    Je m'en suis voulu d'avoir craqué comme ça, mais il m'a vraiment poussée à bout... On nous serine sans arrêt sur le fait qu'il faut valoriser les réussites des élèves, ne pas les enfoncer lorsqu'ils font des erreurs, alors qu'eux font exactement le contraire ! Comme s'ils attendaient qu'on soit parfaits dans toutes les matières, que toutes nos préparations soient au top... Il me semble qu'une année de formation c'est justement fait pour faire des erreurs, pour apprendre, progresser ! C'est bien de faire le point sur ce qui ne va pas, mais c'est quand même motivant d'avoir aussi des retours sur ce qui est bien !

    En début d'année, j'avais appelé un peu au secours par rapport à mon stage du lundi. Deux de mes maîtres formateurs étaient venus me voir. Je viens d'avoir les comptes rendus aujourd'hui. Pour un c'est correct, bien évidemment il y a des choses qui ne vont pas, mais il y a aussi des points positifs. Le second par contre me flingue complètement ! Quand je le lis, j'ai l'impression que je ne fais faire que du coloriage à mes loulous !!

    J'ai cru rêver, il vient me voir parce que j'ai demandé un peu de soutien, j'avais besoin d'être rassurée et il me pond un rapport qui m'enfonce encore un peu plus dans mes doutes ! Heureusement que je ne l'ai pas lu juste après sa visite...

    Bref en ce moment, j'accumule les remarques de ce genre et je commence à en avoir ras le bol.. Si je n'avais pas eu de super compte rendu pour mon stage de 3 semaines, je pense que je songerais sérieusement à me reconvertir. Je crois toujours que c'est ma voie, que je suis faite pour ça, mais franchement, un peu d'encouragements ne feraient pas de mal...

    « La rentrée... !Régime ! »
    Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mercredi 16 Janvier 2008 à 17:24
    Mirabelle
    Alors... Que dire ? Accroche-toi !!! J'ai en tête le souvenir de mon premier stage de PE2 (dont j'ai du parler sur mon blog) et où l'IMF m'avait dit que les enfants n'avaient rien appris... Je m'en souviens encore... Une fois seule, j'avais pleuré toutes les larmes de mon corps en me disant que je ne devais pas être faite pour ce métier. Tout ça pour te dire qu'on a tous connu ça, les remarques désobligeantes, tu en auras d'autres, et cela ne veut pas dire qu'il faut te reconvertir ! Certaines personnes de la formation manquent de diplômatie et oublient qu'ils ont en face d'eux des personnes avec leur fragilité.. Il faut passer par dessus et garder en tête pourquoi tu fais ce métier ! Courage et bisous
    2
    Vendredi 18 Janvier 2008 à 16:41
    lili
    Courage! Tu vas y arriver...on est dans une période de l'année un peu difficile, c'est la saison ( hiver, peu de lumière, reprise post vacances super difficile)...on a tous un coup de mou. Aies un regard positif sur ton parcours, tu vas vite retrouver des forces pour continuer.
    3
    Dimanche 20 Janvier 2008 à 12:38
    Pyerch
    La formation des enseignants oublie volontairement la dimension institutionnelle et les jeux de rôle affectés aux différents statuts qui s'y côtoient. D'où les blessures narcissiques, comme vous en présentez une, qui n'est hélas que le courant du fonctionnement. La question à se poser est comment, non pas y échapper, mais contrôler ce qu'il se passe pour soi. Sur mon site que je démarre j'ai l'objectif de déconstruire cet aspect des choses, d'une part à partir d'exemples précis, d'autre part à partir d'un outillage théorique. Courage, venceremos !
    4
    Mercredi 23 Janvier 2008 à 19:27
    colline2307
    bonjour je decouvre ton blog. surtout ne lache pas l'affaire, des coups de blues on en a toutes j'aime bien ta facon d'ecrire a bientot
    5
    Samedi 26 Janvier 2008 à 22:38
    je decouvre aussi ton blog. ne te decourage pas. quand j etais a l iufm... il y a qelques annees deja... j ai eu les memes doutes, les memes larmes, les memes peurs... tant que tu te remets en question, c'est que tout va bien!!! ;)
    6
    Vendredi 1er Février 2008 à 23:42
    david burroughs
    lamentable tes profs ils ont fait la même chose à chris qui est surdoué alors il est parti aux US's et là bas c'est vrai qu'ils ne savent pas la date de la bataille de Marignan ni même qui est Sarkozy mais quand on se plante personne ne se moque et l'attitude est constructive : exemple : ici au college le principal avait chopé chris et fait un "Caca" nerveux parcequ'il avait mis un "virus-blague" sur les ordis du collège quand il était en 5°....un peu plus et il était renvoyé .....aux US la deuxième semaine de sa seconde il a piraté le système informatique du Lycée depuis internet et signé son passage et puis est allé voir les responsables du High School pour expliquer que leur site n'avait aucune sécurité malgré les vantardises de leur fournisseur d'accés .....il s'attendait à un mauvais accueil mais les responsables ont écoutés et tout noté puis ....l'ont remerciés !!!! après quatre mois il est nommé responsable en second de toute l'informatique : extranet intranet (serveurs) et du parc de 250 micro du lycée.....et ils souhaitent que Chris fasse un nouveau site pour le lycée ....."enfin qu'on a quelqu'un qui s'y connait..." ..... je n'ai pas pu trouvé d'autre soluce que de l'envoyer loin ....il y a trois ans il voulait se suïcider alors qu'il est surdoué (QI=150) et maintenant il revit ..... GARDE COURAGE CEUX QUI TE FONT DES SCENETTES COMME ILS T'ONT FAIT SONT DES PAUVRES CONS IL Y A DES ELEVES QUI ONT BESOIN DE PROFS QUI ONT DU COEUR ET JUSTEMENT QUI ARRETENT DE LES ENFONCER !!!!!!
    7
    Lundi 4 Février 2008 à 14:49
    anna
    petite info... bonjour, Notre association Spectacles pédagogiques enfants travaille dans les écoles maternelles et primaires pour les enfants entre 2 et 8ans. Au cours de nos nombreuses interventions les directeurs nous ont réguliérement encouragés dans nos actions orientées vers l'éducation à la santé. Nous abordons l'hygiène avec le lavage des mains, le brossage des dents, les poux... l'équilibre alimentaire au travers des aventures de la fée équilibre. Un concept original et unique. Nous nous permettons de vous faire parvenir ce petit message pour vous inviter sur notre blog : http://fee-equilibre.skyblog.com/ et ainsi vous faire découvrir notre travail associatif.(but non lucratif) Ou si vous le souhaitez un dossier email complet de nos objectifs et intérêts pédagogiques.faites nous parvenir votre email. ps. Invitée au salon de l'éducation en 2007 et de nouveau en 2008. bien cordialement Anna Austruy
    8
    Mercredi 13 Février 2008 à 13:20
    Mirabelle
    t'es taguuuéééé !
    9
    Mercredi 13 Février 2008 à 15:37
    Ca veut dire qu'il faut que tu ailles voir sur mon blog... ;-)
    10
    Dimanche 17 Février 2008 à 20:15
    front de liberation
    Ne jamais douter de sa pédagogie! C'est la base du métier de prof. Si tu es passionnée, tu transmettra cela à tes élèves. Tu trouveras toujours des abrutis pour te critiquer, te déstabiliser. Cela ne veut pas dire qu'il faut refuser de modifier sa technique; il faut savoir s'enrichir de l'expériences des autres pour s'améliorer, mais il faut toujours avoir en tête que tu es une bonne prof! C'est la base; si tu rentres dans ta salle de sours en doutant, tu seras moins bonne! N'écoute pas les membres de l'iufm qui pensnet détenir LA vérite...ils parlent de référentiel bondissant!!!!!! Courage!
    11
    Aurélie
    Vendredi 23 Mars 2012 à 11:58
    Aurélie
    Ah ben mince miss je savais pas que ça s'était pas bien passé pour l'histoire.. tu sais, on est quelques oreilles à être là pour toi si tu as besoin d'en parler!! Et si ça peut te rassurer, tu es loin d'être la seule à se poser des questions cette année!!!Bisous
    12
    Fanny
    Vendredi 23 Mars 2012 à 11:58
    Fanny
    Bonjour, Je viens de lire ton commentaire et je me retrouve complètement dans ce que tu vis. Moi aussi je suis en PE2 (à Melun, académie Créteil) et j'ai des évaluateurs du même style que les tiens en stage filé. Je suis en ZEP avec des élèves difficiles, un double niveau en +. La CPC ne tient pas du tout compte du contexte et me casse à chaque visite. Je suis aussi allée de mon plein gré en soutien pour me sentir rassurée et mieux formée aussi... Heureusement qu'à mon premier stage groupé tout s'est très bien passé tant d'un point de vue gestion de classe que situation d'apprentissage. Je persévère car j'aime ce métier. Mais j'aimerai bien aussi un peu + d'encouragements. Ces évaluateurs ont complètement oublié ce que c'était que de débuter. On est en formation et toute personne en situation d'apprentissage a besoin de sentir son travail valorisé, n'est-ce pas? Je t'apportais juste ce témoignage pour te montrer que tu n'es pas toute seule dans cette situation. Alors bon courage pour la suite!
    13
    snoop
    Vendredi 23 Mars 2012 à 11:58
    snoop
    Je pense que çà fait parti des qualités requises pour devenir formateur: savoir démolir du stagiaire, repérer et éliminer les plus faibles psychologiquement... NB: tu devrais retirer toute info permettant de t'identifier (nom de l'youfm notamment), surtout si tu fais souvent des articles critiques. Si tes chers formateurs mettent le nez sur ce blog, ils ne te feront pas de cadeau. N'oublies jamais qu'à l'youfm, tu peux t'exprimer librement pourvu que tu ne contredises pas les formateurs et que tu respectes la "bien-pensance"...
    14
    Severine
    Vendredi 23 Mars 2012 à 11:58
    Bonjour ! De passage par hasard sur ton blog, je me reconnais dans ce que tu racontes... Cela fait maintenant 10 ans que je suis prof d'écoles, et je suis passée exactement par là ! Mon conseil : dis leur oui oui oui, et fais ce que tu penses le mieux ! Ils ne s'y connaissent pas plus et si quelqu'un savait comment faire une séance parfaite qui marche tout le temps pour tous, ça se saurait ! Remets toi toujours en question, mais pense que si tu fais pour le mieux pour les enfants, ça ira.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :